Ziad Gharsa et le Malouf

Partition sur le luth jouée par Ziad Gharsa, extraite d'une chanson de Malouf intitulée "Nammit".

Dans les paroles de cette chanson, je sélectionne ces deux vers:

 

Ô toi qui m'en fais le reproche, laisses-moi aimer davantage

Si je m'en repentis, mon amour sera pour qui?

 

Ô feu (de l'amour) c'est suffisant pour moi, tu m'a enflammé le coeur,

Ô feu, brûle un peu dans le coeur de celui que j'aime.

 

 

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir