La chorba

La chorba est une soupe du Maghreb que l’on sert souvent à la fin des journées de jeûne pendant le Ramadan car elle est extrêmement complète. La viande, les légumes et les pâtes en font un plat très nourrissant et le bouillon réhydrate. Hors Ramadan, c’est un plat unique parfait pour le dîner.

On connait tous la pasta italienne, mais est ce que vous connaissez la pâte tunisienne? Les tunisiennes, depuis longtemps, préparent tous les types de pasta à la maison, c’est la « Aoula ». on connait tous le couscous, la chorba….
Aujourd’hui on va parlez de la nwasser, la Hlalem et la chorba
Globalement, ces pâtes sont utilisées souvent dans des plats comme du couscous et soupes. Ce sont des pâtes non modernes peut être, mais bien riches par le gout et les bienfaits du blé.

Ingrédients :


500 g de semoule fine
70 g de farine
225 ml de l’eau un peu tiède
40 ml d’huile d’olive
1 cuillère à café du sel

Préparation :


Mélangez tous les ingrédients et pétrissez pour 10 minutes
Laissez reposer 40 minutes
Divisez la pate en 3 parties
Déroulez la première aux feuilles bien fines, en saupoudrant de temps en temps par l’amidon
Laissez sécher au soleil une heure puis pliez et coupez en carrés de 1*1 cm
Et voilà c’est la nwasser.
Divisez la deuxième boule de pâte en petites boulettes à la taille d’un œuf
Puis prenez la boulette par main gauche et par la droite prenez des pincées, roulez un peu entre les doigts, laissez sécher pour 1 jour au soleil
C’est la chorba « langue d’oiseau »
Pour a troisième partie de la pâte, faites exactement comme vous avez fait avec la chorba mais coupez des tranches un peu langues ou de petite boule de pate , laissez sécher bien puis conservez et utilisez au besoin.

Et voilà, c’est la Hlalem

 

Publié dans Sfax Sous Les Arcades (Faceboom) Juin 2016

 

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir