Langage et mots de Tunisie

 

 

En fouinant un jour dans ma caisse à souvenirs, je suis tombé sur un papier que j’avais écrit  longtemps auparavant, un soir où ma mémoire linguistique m’avait envahi  la tête de mots et de souvenirs d’enfance

il m’est alors venu  Hallyday…euh…je voulais dire.. « à l’idée »,de faire profiter tout le monde, et d’ouvrir une rubrique concernant tous ces mots, franco italo judéo arabe, de toutes cultures confondus, langage  plus ou moins oublié ;
Evidement, s’il y a des erreurs, je demande la clémence et même les réparations de ces erreurs. De plus, faites travailler vos méninges, et complétez là, si vous le désirez ; la liste n’est pas exhaustive.                                                                                                               Je m’excuse auprès des jeunes qui risquent de ne rien comprendre.


DEGUEZZA= diseuse de bonne aventure


BOUSSAADIA= chanteurs et diseuses de bonne aventure


FEZZANI= chanteurs et diseuses de bonne aventure


STAMBALI= chanteuses et diseuse de bonne aventure


ROBBA VECCHIA= ramasseur et marchand de vieux habits


ZAOUIZA= marieuse


CHAOUCH= portier, groom, ou liftier


FOUTAH= tissu rayé multicolore


KOUFIAH= coiffure des juives de Djerba


TAYAB= boulanger qui enfournait la « tfina » plat traditionnel du samedi


COUCHAA= le four du boulanger


HARA= ghetto (bas quartier)


SAFSARI=  tunique blanche enveloppante


ZANKAA= ruelle étroite


KAABOURRA= marchand de casse-croûte tunisien à Sfax


L’AHMAR YERBAH= le rouge  gagne…. (Jeu d’enfants)


LA MANOUBA= asile de fous


KHEBS TABOUNA= pain cuit « façon arabe »


AADAM HOUTT=oeufs de poisson séchés (boutargue)


KOUTTEB= école religieuse juive


DJENNOUNS= démons


KARAKOUZ= théâtre de marionnettes

ACCIDENTé= phonétiquement « atchidenté » gentil juron italien qui veut dire « zut » ou « flutte »

CARIOCCA= nom que l’on attribuait à l’homosexuel de service à Sfax, qui était un homme de couleur.

Quand on sait que par « cariocca » on entend un brésilien habitant Rio de Janeïro.

CHHââ=  l’idiot du village (jean l’idiot)

GARGARYA= diarrhée

TOUANSA= natif de Tunis

SFAXI= natif de Sfax

SABIR= langages très imagé (charabia, jargon,  galimatias)

TABIA= monticule de terre où poussent les figues de barbarie

HENNDI= figue de barbarie

FONDOUK= arrière cour mal entretenue

KHOMSAA=les cinq doigts de la main (le mauvais œil)

CHEMMACH= bedeau à la synagogue

CHOHETTE= sacrificateur religieux (juif)

GHABALLA= taxe (mot hébreu) qui a donné « gabelle »

SIDI ABELLAH GUECHE= quarter chaud à Tunis

BORDJ  EL NAAR= quartier chaud à Sfax, (village du feu)

KAHBAA= putain

BOU LAHIA= barbu

BOU CHLAREM= moustachu

SALAMBO= station de TGM à Tunis, qui viens de « chalom Pô » mot hébreu qui veut dire : la paix ici

MAHRES= poste de garde, fort

BIR= puits

HENCHIR= domaine

BAB-DIWAN= porte de la justice

BAB DJEBLI= porte des champs

GAZOUZE= limonade

BOGA CIDRE= coca-cola tunisien

GLOBO ou CHICKLETS= chewing gum

 

GLOUB ou KLOUB = glibettes (graines de citrouille et de tournesol)

 

SCHOUBBA= jeu de cartes (vient de l’italien scoppa = coupe)

 

COUCHAA= aussi le four ou on emmenait l'harrissa du samedi, a la kasbah.

 

KAABOURA etait le nom d' un marchand de casse croutes et c' est aussi le nom de la boulette.

 

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir