Le jardin des délices oubliées


Voici comment Roger Macchi parle de son livre
  paru en 2008..

De souvenir en souvenir, les mots s'enchaînent, et l'on finit par raconter des choses !

Mes historiettes se parcourent comme les allées d'un jardin, sans but défini. Elles parlent du soleil, de la mer, de l'amitié, des coutumes et d'un certain art de vivre dans un pays béni des Dieux : la Tunisie carrefour de toutes les civilisations.

Sfaxitudes

 560089_4665479108823_1897773364_n.jpg

Ecrire sa ville natale n’est pas contempler son nombril ! Ni conforter l’ego dans sa folle fierté de quadrature du cercle. C’est la nommer, lui rendre ainsi les honneurs. Et colmater en même temps les brèches de la blessure du Lieu de naissance. Se distancier pour ajuster l’Idéal qu’on aurait souhaité qu’elle garde, et la réalité affligeante qu’elle assume sans rien nous demander.

Symphonie "Hannibal Barca"

En juillet 2009, après plus de vingt siècles, le héros carthaginois Hannibal Barca est revenu dans sa cité, dans une épopée portée en musique par plus de cent musiciens de l'orchestre symphonique tunisien et de l'orchestre philharmonique marocain qui se sont associés à des solistes venus d'Algérie et de France dans le cadre de la 45éme édition du festival international de Carthage.

Les faucheurs de l'inculture

faucheurs de l'inculture

Il y a des livres que l'on cerne vite, mais aussi que l'on oublie vite, très vite. Ils sont nombreux. Ce premier livre de Mahmoud Bédoui est si original, qu'il est impossible de le ranger dans une des petites cases dont nous disposons dans les librairies ou les bibliothèques. En revanche, une fois lu, il demeure en nous, par son étrangeté, par sa subtilité, par sa poésie, par toutes les images qu'il nous offre, par tous les sons et les couleurs proposés, par toutes les idées qui le parcourent.