La guerre des étoiles ... en Tunisie

 

Parmi les millions de planètes de l'univers, Georges Lucas a choisi le Grand Sud tunisien.

Ce n'est pas pour rien que le premier film de la « Guerre des étoiles » (« Un nouvel espoir » - Episode IV), tournée en 1976, commence à Tatooine, ville désertique au bord de la République.

Cet article reprend des aryicles publiés sur internet (http://www.azurever.com/ et http://tour-monde.fr), les photos  sont inédites, elles ont été prises par Aldo Catania en octobre 2008

 

Depuis 30 ans, l'armée de Lucas est atterrie à plusieurs reprises dans le Sahara tunisien pour tourner les six épisodes de sa saga légendaire.

Beaucoup de vestiges de ce passé galactique sont encore visibles dans le désert.

Au détour d'une dune, la Rébellion gronde toujours... et l'Etoile de la Mort pourrait être cachée dans les gorges impraticables des montagnes désertiques.

A Matmata, les fans viennent par cars entiers de Djerba pour visiter ce qui reste du tout premier tournage. Certains ont même fait des expéditions pour comparer les lieux aux images des films.

Que la Force soit avec eux ! Car Jedis, droïdes et hyperdrives ont laissé des traces impressionnantes éparses sur 200 kilomètres de désert. Surtout dans la région de Douz.

Dans le Chott El Jerid; Lucas avait creusé des cratères et aménagé la ferme où Luke Skywalker admire les deux soleils. En été, par 50 dégrées (réels, pas galactiques), le repérage des cinéphiles peut devenir difficile. Imaginez alors la chaleur qu'ont dû éprouver les acteurs !

 

Les sites les mieux préservés sont près d'un autre lac salé, le chott el Gharsa, entre Tozeur et Nefta.

 Ici, la visite en 4x4 - des montagnes russes ! - est obligatoire pour découvrir la « grande dune » de l'Episode IV.

Malheureusement, le squelette du dragon Kreyt a disparu depuis bien longtemps...

Pas loin de la grande dune, dans un cuvette, grande trouvaille : un village en papier mâché. C'est Mos Espa. Rappelez-vous des «vaporateurs» !

 

 

La piste pour Mos Espa présente une autre attraction : Ong Jmel (le « rocher du chameau »). Ici, Lucas a fait passer la course des modules de « La menace fantôme ».

Toujours ici - et oui, le site est populaire à Hollywood ! - il y a la vallée utilisée pour le tournage de « Le Patient anglais ».

Plus prosaïquement, aujourd'hui des enfants vont accourir dès votre arrivée pour vous proposer des bijoux ou échanger des pièces d'euros en dinars. Rencontre galactique !

 

Les lieux de tournage de Star Wars en Tunisie

 

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Les jeunes fans de Star Wars que nous sommes avons regardé Luke et ses compères fouler le sable de la planète Tatouine un nombre incalculable de fois durant notre enfance. A chaque fois, on a rêvé d’être à leur coté et d’une certaine manière, c’est possible !

En effet, le réalisateur George Lucas a choisi la Tunisie pour tourner ses deux trilogies Star Wars, dans les années 70 et dans les années 2000. Et ce qui est génial pour les voyageurs que nous sommes, c’est que certains décors sont restés en place.

Le Chott El Gharsa : Mos Espa comme si vous y étiez

Situé à quelques kilomètres de Tozeur, le Chott El-Gharsa a la particularité d’abriter le site le plus incroyable, et l’un des plus simple à visiter en plus, pour tout fan de Star Wars : Une partie entière de la ville de Mos Espa (Star Wars Episode 1). Ce décor a été construit spécialement pour le tournage du film, il ne s’agit donc pas de vrais décors comme cela peut être pour certaines séquences. A la fin du tournage, les autorités tunisiennes ont demandé à l’équipe du film de ne pas démonter ces décors : une aubaine pour le tourisme !

Un 4X4 est nécessaire pour y accéder. A Tozeur, de nombreuses agences proposent le déplacement, en pack avec une excursion/nuit dans le désert pour encore plus de sensations et découvertes.

Juste à coté de ce décor surréaliste, on retrouve la grande dune ayant servi au tournage de l’épisode 4 en 1976.

Pour localiser les sites de Star Wars en Tunisie : http://www.toysrgus.com/travel/tunisia.html

 

   

   

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir