La Nasséria

 

En 1205, le conquérant almohade « Mohamed Ennasser » a occupé Sfax  pour la libérer des armées de « Mirougui » et « Karakouche ».

Ayant constaté l’insuffisance de la région en eau potable, il fit construire au nord de la ville, entre les routes de Téniour et de Gremda,  ce qu’on a toujours appelé, la « Nasséria », un ensemble de citernes pour la collecte des eaux pluviales, en un  endroit où se croisent et s’accumulent les eaux provenant des oueds environnants.