Le Sfax Railway Sport (SRS)

Voici le fameux stade du SRS...enfin...juste le portail...

Est-ce que vous vous souvenez de Paraskevas, Mirangola dit Toutoune, Lattuca Fifi et Giordanella, Dato Emile, Dato Jean, Ricaud Marcel, Saadoun, Gasmi et aussi Szégo l'entraineur, le goal Badin et le dirigeant Monsieur POLI.

Au début des années 50 je ne manquais pas beaucoup des matchs des jaunes et noirs, et aussi ceux du Club Tunisien, les trajets Picville Stade Ceccaldi et celui du jardin public je l'ai fait maintes fois.
Le SRS a été fondé en 1920, sous le nom d'Université Club, par des élèves de l'école primaire supérieure de garçons réunis autour de Joseph Dattola, Albert Frati, Joseph Cohen et Khayat. En 1921, ils adoptent le nom de Sporting club de Sfax puis, en 1925, la Compagnie des phosphates et des chemins de fer de Sfax-Gafsa parraine le club qui prend son appellation actuelle avec Paul Rio pour président. Très rapidement, le club joue les premiers rôles à Sfax, puis dans le centre et le sud du pays, sous la direction de l'entraîneur Roger Clément ; il parvient en finale du championnat de Tunisie qui est alors disputé entre le champion de la région nord et celui de la région centre-sud.

En 1933, le SRS perd contre l'Union Sportive Tunisienne Universitaire à l'issue de quatre matchs mais il bat l'Italia en 1934 et remporte le championnat.
L'équipe victorieuse est composée de Schaffer, Bartolo, Savalli, Chatel, Guerin, Monge, Ramirez, Falzon, Chimento, Nicolaï et Oberlinet ne compte pas encore de joueurs locaux. En 1937 et 1938, le SRS perd les finales du championnat contre l'Italia et la Savoia de La Goulette.

Après un quasi-gel des activités pendant la seconde guerre mondiale, le club reprend ses activités en 1946. Il remporte la première place du critérium du sud, tout en s'ouvrant aux joueurs locaux à l'instar d'Aleya Bahri, Chedly Zadem, Abdesselem Sellami, Salem Trabelsi, Salah Trabelsi et Hamrouni Trabelsi. Ces derniers constituent, avec le buteur Georges Paraskevas, Émile Dato, Jacky Amato, les frères Vincent, Jean et Mario Compagno, un ensemble performant qui accède en première division unifiée en 1949. Le club tient tête au Club Sportif d'Hammamlif dont il est le vice-champion en 1954 et le partenaire de la finale de la coupe de Tunisie de 1955.
Après l'indépendance, plusieurs joueurs quittent le club, le président Antoine Poli est mis en minorité par son secrétaire général Paul Pietri et le club se retrouve en seconde division. Maurice Lévy, le nouveau président, fait appel à un entraîneur jusqu'alors peu connu, André Nagy, qui supervise un travail de longue haleine qui ramène le club en division nationale et en fait l'un des principaux animateurs du championnat qu'il remporte en 1908. Le président suivant, Mokhtar Mehiri, qui dirige le club pendant près de vingt ans, dote le club des moyens adéquats à son évolution.

Le Sfax Railways Sports existe encore aujourd'hui, mais nous allons évoquer les années 50 avec cette photo :

 

1: Georges ELLUL - 2: Jo PARASKEVAS - 3: COMPAGNO
4:[/g]: SITBON - 5: MIRANGOLA (dit Touroune) - 6: COMPAGNO
7: SOFIANOS - 8: Jean DATO - 9: Philippe LATTUCA (dit Fifi) - 10: Ange GIORDANELLA
11: le goal Alain FRAU - 12: Emile DATO

Les joueurs sont placés comme sur le terrain:

 

1: MIRANGOLA - 2: SELLAMI (dit Yvon) - 3: Jo PARASKEVAS - 4: SITBON - 5: Ange GIORDANELLA - 6: Philippe LATTUCA
7: Antoine POLI (président) - 8: SADHOUN - 9: GASMI - 10: SZEGO - 11: Jean DATO - 12: BADIN - 13: Marcel RICAUD

 

1: X - 2: X - 3: X - 4: X - 5: Marcelle LAFAILLE - 6: X - 7: Danielle CANZANO - 8: Isabelle SICLUNA

 

Et voici un petit historique en vidéo du Sfax Railway Sports de l'époque qui a suivi :

Voilà encore une photo de l'équipe de foot de 1957 :

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir