François Gamrasni

François Gamrasni était un homme de petite taille, souriant et rusé comme un renard.

En Tunisie, il avait débuté ses affaires par l'achat d'un petit garage à Sfax et de cette époque il avait gardé l'habitude de s'habiller en bleu de chauffe qu'il aimait porter presque tout le temps. Il est devenu par la suite un des hommes d’affaires les plus redoutables et  des plus riches de Sfax mais il aimait rendre service et aidait certains dans le besoin.

François Gamrasni possédait l’immeuble Taktak et l'immeuble contigu au Mabrouk Palace, en face du kiosque à journaux; il possédait aussi le Monoprix,  entre autres.

Il était marié à une Russe et avait des enfants qui très tôt s'expatrièrent vers les USA (il était le papa de Micheline, Gaby, Betty et David).

On dit de lui qu’il était charitable et aidait généreusement ses coreligionnaires à l’occasion des samedis et des fêtes. Par ailleurs, il avait contribué aux frais de scolarité de beaucoup d’enfants.

Paradoxalement, il était connu pour être radin, toujours près de ses sous; il n’empêche que pour coucher avec une belle femme, il était disposé à dépenser des fortunes.

Beaucoup d’anecdotes avaient circulé à son sujet, en voici quelques unes :

-                    un jour il avait rendez vous avec un représentant devant le Monoprix. Le monsieur arrive et François lui prend son attaché case et l'amène jusqu'à son bureau. Arrivé là le monsieur sort une pièce de sa poche et la lui donne. Imperturbable François encaisse et lorsque le monsieur demande : Mais j'ai rendez-vous avec Monsieur GAMRASNI il lui répond : « je suis Monsieur GAMRASNI »

 

-                    Voulant un jour acheter un manteau luxueux à son épouse, ils font le voyage à Tunis dans leur belle limousine.
Le magasin trouvé, François se tient en retrait de son épouse et la laisse choisir, essayer puis décliner l'offre du vendeur en la considérant trop élevée.

Le couple ressort et François rentre à nouveau dans la boutique, mais seul cette fois. Il va s'entretenir avec le responsable en lui racontant qu'il est le chauffeur de la dame qui vient d'entrer et lui demande combien il lui accorderait en pourcentage si la vente se faisait avec sa patronne (fictive). Le patron de la boutique lâche plus de 10% !

François ressort et sa femme finit par conclure l'achat au premier prix indiqué. Puis François rentre dans le magasin une dernière fois pour recevoir sa commission !!

Voilà comment, il obtint une ristourne sur ce manteau qu'il n'aurait jamais eue sans cette "astuce".

 

-                    Une autre version de cette même histoire :

 

François fit la connaissance d’une belle étrangère et lui proposa un beau manteau de fourrure si elle acceptait ses avances ; comme elle avait dit oui, il alla avec son bleu de chauffe au magasin de manteaux et demanda une commission de 10% s’il arrive à convaincre son patron d'acheter chez lui un manteau de fourrure pour 10000 francs.

Le directeur du magasin accepta. Dans la soirée, il arriva bien habillé, complet, cravate et lunettes noires,  accompagné de sa belle et,  pendant que madame essayait son manteau, il marchanda avec le directeur et put avoir un rabais de 10%.

Le lendemain, portant comme d’habitude son bleu de chauffe, il alla au magasin demander ses 10% (1000 francs.) qu'il reçut!!
Ainsi le total du  rabais dont-il a bénéficié fut  de 2000 francs.


Témoignage de l’un de ses fournisseurs :

François Gamrasni était un de mes clients, il m’achetait des pièces détachées pour ses tracteurs. Un jour, j’ai envoyé mon employé encaisser une facture qu’il me devait. Comme il n’a pas aimé ma relance, il a réglé la totalité de la facture avec des petites pièces en disant : « ton patron aura ainsi de la monnaie pour acheter son pain ! » 

En France, il habitait à Paris, dans le 12ème, près de la place d'Aligre qui était un quartier populaire, mais possédait un immeuble de rente aux champs Elysées. Il avait  également ouvert une pâtisserie sous le nom de "Zazou" ainsi qu’un restaurant : « la boule de neige » qui  n'existe plus de nos jours.

 

Ce document a été compilé par Moncef Ben Salah à paetir de témoignages postés dans l'ex Forum Sfaxien.

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir