Des machines et des hommes

 Bartolo

On rencontre, hélas, souvent aux obsèques d'un ami, d'un parent, des gens que jamais on ne pourrait rencontrer dans la vie quotidienne, pour des tas de raisons.

C'est ainsi que j'ai rencontré Mme Irogoyen, une Sfaxienne, aux funérailles de notre ami Henri Farrugia à Tousr, il y a peu de temps.

 

 

 

 J'ai évidemment parlé du forum et surtout d'une partie qui m'intéresse particulièrement : l'histoire du Sfax Gafsa, de ses hommes et de leurs machines infernales ...Et le hasard qui fait toujours correctement les choses m'a mis sur le chemin de cette dame, Sfaxienne et épouse d'un cheminot, très impliqué dans la traction au Sfax Gafsa..

Le rêve d'un fouineur de mon acabit, narré par une dame charmante dotée d'une extraordinaire mémoire, une sorte de fée bonde comme un épis et vive comme une Sfaxienne..

Marie Madeleine m'a confié dès son retour à Lyon, une série de 15 photos de qualité professionnelle pour la plupart, prises par son époux au cours des années 47, 57, dures années, sans doute ?

Je me suis donc proposé de scanner ces images avant de les lui restituer et de les mettre à la disposition des membres de notre forum, dont Marie est désormais partie prenante.

Je remercie encore Marie, du cadeau qu'elle vient de nous faire et par avance du travail que nos spécialistes des locomotives, autorails, engins de manœuvres et autres vont avoir à faire pour nous en dire plus sur ces merveilles de métal qui nous faisaient rêver de voyages et d'aventures au pays des dunes de sable, des mirages et des oasis ...Pour nous, en quelque sorte, des tapis volants.

J'ai donc divisé ces documents en 4 thèmes, que nous pourrons commenter.

  • Le dépôt, ses machines et ses hommes durant les années 47-57 (Photos 8 x 5 cm)
  • Les locomotives à vapeur
  • L'autorail Brissoneau et Lotz , le plus connu d'entre nous.
  • Les Diesels-électriques depuis le débarquement au port jusqu'au dépôt du Sfax Gafsa.

Les commentaires sont une recopie des notes relevées au dos des photos.

 
 
Autorails blindés, Brissoneau et Lotz .Photo prise au dépôt de Sfax le 4 Février 1957

 

Diesels blindés. Photo prise au dépôt de Sfax le 4 Février 1957 .Le monsieur en chemise blanche est Mr Navarro, chef d’établissement.

 

  • Photo N°4 :

Il n'y a pas d'autres commentaires que la date : Février 57.

 

 

 

J'avoue que la photo qui m'a le plus touché, est la numéro 4 et en voici la raison :

......Fin des années 56, 3 hommes devant 4 machines diesel blindées .., rien d'extraordinaire seulement des hommes sur leur lieux de travail ...J'ai bien regardé cette image , je l'ai agrandie et extrais les hommes devant une machine et des chaines venant de je ne sais où ...

Regardez bien cette image ...

Ils baissent la tête, ne se parlent pas, ils ne se regardent pas, ils sont dans leurs pensées, ils sont ailleurs .

Ils sont à cet instant dans l'avenir, ils ont compris que plus tard ne sera jamais comme avant.

Ils baissent la tête, comme soumis par des forces invisibles, ces forces d'un pouvoir chancelant se masquant la vue et l'esprit tels des autruches, derrière des tôles tout juste efficaces pour stopper les grains de sable du sirocco dans les plaines brûlantes du sud..

Ces forces qui n'avaient pas compris que l'on arrête pas la marche inexorable du progrès par un blindage d’acier..
Ces forces qui feront que ces trois hommes seront bientôt trois solitudes séparés par une mer ...des années lumières.. Dans deux planètes différentes.

Les hommes sont comme les animaux, ils sentent toujours quand un malheur est proche.. Observez bien ces hommes, ils ont tout compris.

Regardez une fois encore ces trois hommes.

Ils étaient trois collègues, ils seront désormais trois amis ...

On n'arrête pas non plus l'amitié avec des plaques d'acier ...

Je ne sais pas qui a pris cette image , mais je suis persuadé qu'il l'a prise pour que nous puissions nous aussi comprendre ce que nos pères pouvaient ressentir devant ces plaques de tôles et ces chaines pendantes ...des symboles de liberté et de fraternité sans doute ...étonnant non ?
Merci Marie !

 

Ce témoignage a été écrit par René Bartolo en 2009, il est issu de l'ex "Forum Sfaxien"

 

 Novembre 2009

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières images

Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa
Le Sfax-Gafsa