Mon voisin Abora

 

Mon voisin Abora était d’origine Maltaise, mais il parlait couramment la langue Arabe Tunisienne, le Judéo Arabe aussi. Abora tenait dans une grande maison un troupeau de chèvres qu’il nourrissait bien, et qui le nourrissaient de même, et plus encore.

Il était toujours habillé en bleu de chauffe et coiffé d’une petite chéchia rouge. Il avait une petite taille, mais sa langue était beaucoup plus développée. Chaque matin, il sortait son troupeau et vendait son lait pétillant, et en même temps, il cherchait un terrain ou l’herbe poussait en abondance, plus ou moins. Vers le coup de 13 ou 14 heures, les repas s’intervertissaient, le bétail retournait dans sa cour et le patron cassait sa croûte.

Mr Pace Gian Battista : entrepreneur en maçonnerie à Sfax

 

Voici une photo que notre ami Moncef Ben Salah m’envoyait il y a quelques jours, et ce qui m’a interpellé, c’est que ce monsieur PACE « aurait construit la municipalité, d’après Marie Thérèse Di Bartolo » , une descendante ? Pourquoi pas !

Le Lacydon à Sfax

 

Le Lacydon est ce fameux bateau qui est resté amarré pendant des années dans le port de Sfax, à la fin des années 50.

Cela serait probablement un problème de droits de douanes non acquittés qui l’auraient immobilisé là. On ne sait toujours pas quel était le pavillon de ce cargo. Ce bateau, dont nous ne savons pas grand-chose a donc séjourné à Sfax plusieurs années d’abord amarré au quais du Mdilla puis en face côté Madagascar.

 

J’ai connu le Lacydon dans des conditions très particulières et je vais vous les raconter :

Souvenirs de jeunesse : la période de Pâques.

 


Je pense aux  plats que ma mère cuisinait  pour la famille le dimanche , et en particulier la tête de mouton à l'ail et aux pommes de terre que j'étais chargé de porter chez le boulanger (Coucha) pour la cuire à petit feu durant des heures sur les braises de bois d’oliver restante de sa fournée de pain .