Le poisson enjambé

Petite au début des années 50, j'ai assisté au mariage des deux filles d'un grand Monsieur Sfaxien. Les mariées étaient d'une beauté à couper le souffle : très blondes, un teint de lait et de grands yeux verts, en amande. Elles étaient tout en blanc, avec des robes superbes, vaporeuses. Assises, les yeux baissées, immobiles, elles avaient beaucoup de mal à refréner leurs sourires que voulaient provoquer les matrones assises autour d'elles. Un orchestre féminin, tambourin, harmonium et darbouka.

François Gamrasni

François Gamrasni était un homme de petite taille, souriant et rusé comme un renard.

En Tunisie, il avait débuté ses affaires par l'achat d'un petit garage à Sfax et de cette époque il avait gardé l'habitude de s'habiller en bleu de chauffe qu'il aimait porter presque tout le temps. Il est devenu par la suite un des hommes d’affaires les plus redoutables et  des plus riches de Sfax mais il aimait rendre service et aidait certains dans le besoin.

Des sfaxiens en balade (oct 2012)

En octobre 2012, nous avons rencontré un groupe d’amis sfaxiens en vacances au manoir Ohalo. C’est à l’initiative de Lili TERRANOVA et Livio CASABURO que nos amis se sont décidés à effectuer ce voyage très attendu et si souvent remis.
Nous sommes en contact depuis longtemps, nous échangeons des mails, des diaporamas, des blagues, nos opinions concernant les problèmes d'actualité et surtout nous parlons de Sfax.
Je lis ce qui parait dans le forum sfaxien, ce qu'écrivent mes amis internautes, ils me lisent, ils rient aux larmes des blagues de mon franc frangin Vivi le diablotin qui fait tout pour les faire rire, pour en rire lui-même. Mes amis connaissent mon épouse Gisèle par les photos que nous envoyons et aussi par pas mal de recettes qu'elle partage par mon intermédiaire.
Nos amis sont membres de la Diaspora Sfaxienne et du Forum Sfaxien ; Ils sont  chrétiens, musulmans et juifs. Ils sont pour la plupart nés à Sfax et ils y ont vécu en parfaite harmonie. Tout ce petit monde s'entend parfaitement et bien sûr chacun adore la cuisine tunisienne. Sfaxienne de préférence.